cadeaux
Trigger
Mots-clés :, , , ,

Pour accéder à l’indépendance professionnelle, le recours à la réalisation du capital de prévoyance est souvent ressenti comme une opportunité.

Le capital épargné finance l'entreprise

Le capital épargné finance l’entreprise

L’importance du capital acquis détermine évidemment l’étendue des possibilités qui sont ouvertes par cet avoir et l’attrait de cette disponibilité est ainsi d’autant plus grand que la durée de cotisation est plus longue.

Cette période de capitalisation débute, sauf dispositions extra-obligatoires, dès le vingt-cinquième anniversaire et se poursuit tant que dure le gain salarié, au plus jusqu’à l’âge terme.

Les montants capitalisés sont d’autant plus grands que le salaire est élevé mais sont liés au salaire coordonné (base de calcul CHF 24’570.00), c’est-à-dire au dépassement de la valeur établie chaque année qui reste franche de participation ; cette valeur est de CHF 21’060.00 en 2013.

Le capital s'accroit constamment

Le capital s’accroit constamment

Les prélèvements effectués sur le salaire ne représentent pourtant que la moitié de la contribution puisqu’il s’agit d’une cotisation paritaire, dont une moitié est versée par l’employeur.

Cependant les cotisations ne correspondent pas uniquement à la capitalisation puisqu’une prime de risque en fait partie, qui couvre l’invalidité et le décès ; par ailleurs le rendement du capital cumulé s’ajoute aux versements.

D’autre part la cotisation n’est obligatoire que sur le salaire inférieur à CHF 84’241.00 ; aussi les cotisations sur le dépassement de cette sommes peuvent-elles faire l’objet de certaines restrictions en cas de sortie anticipée de l’institution.

Le premier pilier est redistribué tandis que les autres sont capitalisés. C'est pourquoi l'indépendance les rend disponibles.

Le premier pilier est redistribué tandis que les autres sont capitalisés. C’est pourquoi l’indépendance les rend disponibles.

C’est pourquoi l’évaluation du montant disponible reste compliquée ; néanmoins un certificat est obligatoirement remis à chaque salarié à la clôture de l’exercice annuel, qui comprend de nombreux chiffres dont le capital projeté et la rente prévue.

Quelle valeur du deuxième pilier est disponible ?

La conscience d'un capital bloqué donne parfois un sentiment de confiscation.

La conscience d’un capital bloqué donne parfois un sentiment de confiscation.

La somme qui est déterminante pour évaluer ce qui, dans l’accession à l’indépendance, pourra être utilisé pour créer la nouvelle entreprise est le montant dit de libre-passage, lequel est disponible dans tous les cas de sortie de l’institution.

Cet avoir, qui serait transféré lors d’un changement d’employeur, pourra aussi être libéré partiellement pour acquérir le logement personnel et familial, ou totalement lors de l’accession au statut d’indépendant.

Quant à ladite accession à l’indépendance, c’est une démarche dont la réalisation n’est pas toujours facile et dépend, entre autre, de la branche d’activité.